Mettre en place un programme anti-stress

Créez les conditions nécessaires à une démarche coordonnée en vue de l'élimination du stress. Les actions précipitées ou isolées portent rarement leurs fruits, le stress ayant des causes multiples, souvent liées les unes aux autres, qui dépassent fréquemment votre propre domaine de responsabilités. Faites-vous une idée de la situation dans votre entreprise et veillez à ce que tous tirent à la même corde.

 

 

 

Clarifier la situation dans l'entreprise

Les réponses aux questions suivantes vous fourniront des informations sur la situation de départ, sur les motifs et sur les éventuels obstacles:

Le stress est-il un sujet d'actualité dans l'entreprise?

  • Dans toute l'entreprise?
  • Dans certaines unités organisationnelles?


Quelle est la position de la direction et des employés face au stress?

  • Qui est susceptible de manifester de l'intérêt et de soutenir le projet?
  • Qui est susceptible de s'y opposer?


Quelle est la situation générale de l'entreprise?

  • Quelles structures et quels processus pourraient être concernés par un projet antistress (regroupement de ressources / possibilité, d'exploiter des synergies)?

 

Quelles sont les personnes concernées ?

  • Quelles sont les autres personnes à s'y consacrer?
  • Quelles autres personnes devraient s'y consacrer?
  • Qui devrait être impliqué?


Quelles sont les autres bases déjà disponibles pour un programme antistress?

  • Evaluation d'enquêtes réalisées auprès des collaborateurs
  • Chiffres clés concernant les absences, le taux de fluctuation du personnel
  • Saisie du temps de travail (heures supplémentaires, soldes de vacances)


Quelles est votre marge de manœuvre?

Votre position et votre fonction dans l'entreprise ainsi que la taille de cette dernière déterminent votre marge de manœuvre:

  • Occupez-vous une fonction dirigeante?
  • Travaillez-vous dans le domaine du personnel ou de la sécurité au travail?
  • Devez-vous gagner le soutien de la hiérarchie ou de vos collègues?
  • Devez-vous convaincre les collaborateurs de participer?

Vers le haut

S'assurer le soutien de la hiérarchie

Si vous n'occupez pas un poste à l'échelon supérieur de la hiérarchie, il est important de vous assurer que les dirigeants de l'entreprise soutiennent les objectifs du programme antistress et sont déterminés à changer les choses. Si ce n'est pas le cas, vos possibilités resteront limitées à votre propre domaine de responsabilités.

Vers le haut

Constituer une équipe de projet

Dans les entreprises de grande taille, il est judicieux de constituer un groupe de projet chargé de planifier la marche à suivre et d'accompagner la mise en œuvre. Veillez à impliquer dès le début toutes les personnes intéressées et susceptibles de contribuer à la réussite du projet:

  • Cadres dirigeants
  • Responsables de la sécurité
  • Responsables de la promotion de la santé en entreprise
  • Responsables du personnel
  • Représentants du personnel
  • Autres (responsables des finances, de l'administration, de la communication)


Définissez le rôle et les tâches de chacun et choisissez le responsable du projet. Faites appel si nécessaire à des spécialistes externes.

Vers le haut

Définir le domaine d'intervention

Dans les grandes entreprises, il faut décider si le programme antistress concernera l'ensemble de l'entreprise ou s'il se limitera dans un premier temps à certaines unités.

L'idée que vous vous êtes faite de la situation dans l'entreprise peut vous aider à définir le domaine d'intervention.

Vers le haut

Planifier la marche à suivre

Planifiez le déroulement du programme de A à Z, de la collecte de données à la mise en œuvre des mesures, en passant par l'identification des sources de stress et les modalités d'élaboration des propositions d'amélioration. Coordonnez l'ensemble du processus avec les personnes concernées et la direction, afin d'éviter que le projet soit interrompu ou finisse en queue de poisson.
Points importants à observer lors de la planification:

  • Planification réaliste des ressources: assurez-vous que l'équipe de projet et les collaborateurs disposent de suffisamment de temps et de ressources
  • Mise en place d'une structure de communication garantissant que les personnes impliquées sont toujours informées
  • Choix d'une date appropriée pour le projet
  • Clarification des conditions régissant le choix et la mise en œuvre des mesures: quelles sont les compétences décisionnelles des personnes concernées? Qui apporte quelles compétences? Jusqu'où les mesures peuvent-elles aller?

Vers le haut

Informer les collaborateurs

Les collaborateurs redoutent souvent d'être considérés comme peu résistants ou inaptes à faire carrière s'ils avouent être stressés. Pour la réussite du projet, il est important que vous, dans votre fonction dirigeante, puissiez gagner la confiance des collaborateurs en les associant activement à la recherche des causes de stress et des possibilités d'amélioration. Principales mesures permettant de bâtir la confiance:

  • Information ouverte et donnée en temps voulu sur les objectifs, les accords passés, les processus et toutes les étapes planifiées
  • Caractère facultatif de la participation aux enquêtes et aux cours (interventions sur le stress)
  • Feed-back sur les résultats
  • Garantie de l'anonymat et de la protection des données
  • Association des collaborateurs aux discussions sur les sources de stress et sur les solutions possibles
  • Eventuellement, implication de personnes "neutres" jouissant de la confiance des collaborateurs

Vers le haut

Résistances

Vous voulez faire quelque chose contre le stress? Préparez-vous à rencontrer de la résistance. Les changements inquiètent bon nombre de personnes.

Pour assurer la réussite du programme antistress, il faut tenir compte des obstacles et des résistances classiques. Il en existe deux types:

  • Résistances internes, personnelles
  • Résistances externes, venant de l'entreprise

Vers le haut